CHIOT - CLINIQUE VETERINAIRE DE L'ALOUETTE

CLINIQUE VETERINAIRE
de l'Alouette
Aller au contenu

Menu principal :

VOTRE ANIMAL > EDUCATION
Votre chiot
  
 Son arrivée à la maison.  
    Il est capital de lui définir et lui attribuer immédiatement, et si possible définitivement, son coin à lui:
-  que tout le monde dans la famille respectera
-  dans lequel on ne le dérangera pas
- auquel on le renverra systématiquement lorsqu'il a désobéi ou qu'on veut lui signifier qu'il doit quitter les lieux
Attention: en aucun cas ce lieu de couchage ne doit être situé à un endroit d'où le chiot peut surveiller les allées et venues de la maisonnée car cette opportunité est une préogative de dominant...
Ses repas   
Naturellement le chef de meute mange en premier pendant que les autres l'observent et attendant d'avoir le droit de s'approcher...
   Ainsi, en famille, faites systématiquement manger votre chiot après le reste de la maisonnée et sans lui prêter attention, et surtout pas l'inverse qui lui confèrerait une prérogative de dominant. Attention au chiot difficile ou encore sous le coup du stress de son arrivée: ne cédez pas à la tentation de lui donner ses aliments à la main ou d'assister à son repas avec une attention trop insistante. 
   
   Ne laissez la gamelle à sa disposition qu'une 20ne de minutes. Ramassez la sans avoir l'air d'y accorder trop d'attention. Il doit s'habituer à manger à heure fixe et ce que vous lui donnez. Si vous cédez à ses caprices, ce sera l'escalade. Pas d'inquiétude: aucun chien ne se laissera mourir de faim devant sa gamelle, il finira par se résoudre à manger ses croquettes; si vous cédez une fois, ce qui équivaut à renforcer un comportement inopportun, il recommencera à bouder sa nouvelle nourriture. A l'inverse, si vous ne cédez pas, dès qu'il aura fini par remanger, il ne vous ennuiera plus jamais avec ce genre de caprices...
Son état de santé   
Soyez vigilant: un chiot en bonne santé est joueur et s'alimente. Hormis à son arrivée où il peut paraître reservé à cause du stress, tout changement de comportement doit vous alerter. Des troubles digestifs et notamment diarrhée ou vomissements sont à prendre au sérieux. Retirez immédiatement toute nourriture et commencez par prendre sa température (avec un thermomètre ! Car la température de la truffe n'est en aucun cas un signe fiable...)  La température rectale normale est comprise entre 38 et 39°
    En revanche un nez sec est  un signe d'appel et doit vous inciter à prendre sa température...
Sa propreté

On peut tout apprendre à un chiot y compris à faire ses besoins sur un balcon et à un endroit précis, à condition qu'il soit encore jeune (moins de 12 semaines), de le lui expliquer de façon claire et surtout avec une attitude cohérente (on ne tolère pas le samedi ce qu'on interdit le dimanche...) et la collaboration de l'ensemble de la famille

A proscrire formellement les vieilles idées du journal ou de la serpillère posés au sol. Il sera très difficile de lui expliquer ensuite qu'on ne s'élimine pas sur le magasine tombé au sol...
En raison d'un métabolisme intense du à sa croissance, le chiot fait ses besoins très souvent, et notamment chaque fois qu'il a mangé, finit de jouer ou se réveille. 
Il suffit de le sortir à ces moments là et de patienter (on peut ajouter une phrase qui deviendra rituélique, par exemple "fais pipi")et de le féliciter aussitôt l'acte accompli avec des caresses et des intonations de voix encourageantes. S'il ne s'exécute pas, ce qui est le cas au début, le faire rentrer et l'observer: dès qu'il va se mettre en position, l'interrompre avec un "non" ferme et le remettre immédiatement dehors ou à l'endroit choisi: le féliciter alors dès qu'il finit de s'éliminer.
Dans le cas où le chiot fait ses besoins à l'intérieur et où on ne l'a pas pris sur le fait, surtout:
- ne pas le réprimander en lui mettant "le nez dedans" ce qui n'aboutirait qu'à ce que le chien mange à l'avenir ses déjections pour ne pas se faire punir...
- ne pas nettoyer devant lui ce que fait naturellement la chienne pour ses petits et qui donc renforce logiquement ce comportement...
Rester stoïque: faire sortir le chien de la pièce, nettoyer hors sa présence et se montrer plus vigilant la prochaine fois... 

Ses récompenses

Le chien est un animal social:  interagir avec son maître est donc très important pour son équilibre. ainsi le priver brutalement de ce contact en le relèguant dans une pièce où il est seul lorsque son comportement est repréhensible constitue déjà une punition suffisamment sévère et marquante et totalement non violente.

Ainsi pour le récompenser, il n'est pas indispensable de lui donner une friandise ou quelque chose de comestible. C'est l'humain qui institue cette forme de récompense et la rituélise, le chien se suffit largement d'une caresse et/ou d'une intonation de voix réconfortante, ce qui permettra en cours d'éducation de le récompenser à distance avec des mots qu'il reconnaîtra et identifiera facilement...
Dans le cas où on souhaite néanmoins utiliser ce mode de récompense choisir soit:
- des croquettes issues et prélevées sur sa ration quotidienne pour ne pas alourdir l'addition calorique
- les récompenses basses calories ci-contre et disponibles à la reception auprès de nos assistantes

En effet, il faut se méfier du "poids" des friandises dans la ration quotidienne de votre compagnon!  Les 2 tableaux d'équivalences ci dessous donnent à réfléchir ....
(laboratoires Hill's)
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Attention au chocolat
hautement dangereux
Dose toxique atteinte dès 3,5g / Kg de chocolat noir
et 14g / Kg de chocolat au lait...
Si le chocolat blanc n'est pas toxique, les chocolats noir et au lait contiennent des méthylxanthines dont la théobromine. Rapidement absorbées, elles sont véhiculées par le sang et distribuées dans l'organisme causant essentiellement des troubles nerveux (excitation, convulsions), des troubles cardiaques graves différents selon la dose, des vomissements, des troubles urinaires. La mort peut survenir en 6 à 24h...
Il faut donc consulter en urgence dès qu'on a connaissance de l'ingestion du chocolat.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Ses jouets





Le chien est un animal joueur et il faut très vite qu'il puisse différencier les jouets avec lesquels il peut s'amuser et les objets qu'il n'a pas le droit de détruire... Ainsi, ne pas choisir une "vieille" chaussure car il ne fera pas la différence avec vos escarpins neufs...




Il existe une grande variété de jouets. Prendre soin de les choisir d'une taille adaptée à celle du chien ainsi qu'à la puissance de sa machoire) pour éviter des accidents d'occlusion des voies digestives supérieures (balles de tennis coincées dans la gueule chez les chiens de grandes races, jouets encastrés entre les crocs..).

En outre, attention : le chiot peut prendre n'importe quel objet pour jouer, risquant de se blesser ou de l'avaler (pelote d'épingles, clefs, pince à épiler...)
Ainsi, voici quelques images de radiographies extraites de http://vetcaetera.com témoignant de la capacité du chien à avaler n'importe quoi ... 
Attention aux accidents occasionnés par des jeux avec des morceaux de bois (échardes lors de bris du morceau de bois, chutes avec le morceau de bois dans la gueule, éclats de bois plantés dans les gencives..) En outre, les jeux consistant à jeter un bâton ou autre objet pour que le chien courre le chercher et le rapporte, sont à utiliser avec modération sur le chien en croissance, (comme sur le chien âgé et/ou en surpoids) car générateurs de traumatismes articulaires par  la brutalité des arrêts et démarrages 

Peut- il manger ou jouer avec des os ?

La substance osseuse est totalement indigestible: ce qui entre devra ressortir !... à l'autre bout du tube digestif. Attention aux risques de blessures de la gueule, de l'oesophage et aux risques d'occlusion inestinales. Chez un chien qui a mangé des os, les vomissements ou les douleurs lorsqu'il défèque doivent inciter absolument à consulter en urgence !
Ne lui donner que des os trop gros pour être consommés (donc pas de carcasses ou d'os de volailles, d'os de porc ou de mouton!)
Ses bêtises 

Il vole, il déchire les vêtements ou abîme les meubles....
Identifiez si cette activité:
-  est réalisée systématiquement pendant vos absences: dans ce cas, consultez, car en effet il peut s'agir des premières manifestations d'un hyperattachement avec une anxiété de séparation lors de vos absences. Dans ce cas, restez stoïque et ne le grondez pas à postériori, vous ne feriez qu'aggraver les choses

- a lieu même lorsque vous êtes présent: agissez immédiatement en interrompant le chien avec une voix ferme et ramenez le fermement à son panier. Soyez bref: inutile de lui faire de longs discours sur la valeur des objets détruits... Et surtout soyez vigilants sur les jouets que vous lui choisissez (cf plus haut) pour qu'il n'y ait pas de confusion pour lui... Néanmoins, un chiot reste un être jeune et joueur, donc ne le tentez pas en laissant trainer vos affaires !..

Hypersexualité

Il peut arriver que le mâle (voire la femelle) présente des comportements mimant l'accouplement sur d'autres chiens, d'autres espèces, des humains ou certains objets (coussins,couvertures, peluches...)
Ces attitudes sont classiques et normales lors de la proximité d'une femelle en chaleur. Dans les autres circonstances, il est conseillé de consulter afin d'être certain qu'il ne s'agit pas de troubles comportementaux.

Néanmoins, il ne faut pas accepter que le chien manifeste ce comportement en utilisant la jambe d'une personne de la famille ou plus souvent d'un invité et il faut le renvoyer fermement à sa place.
Clinique Vétérinaire de l'Alouette - N° SIRET: 37916323100010 - Code Naf: 7500Z
Site créé par Marion NOBILI & hébergé par La Belette Bleue 3 Rue du Chateau 21200 BEAUNE -06 63 73 52 09
Retourner au contenu | Retourner au menu