HYGIENE - CLINIQUE VETERINAIRE DE L'ALOUETTE

CLINIQUE VETERINAIRE
de l'Alouette
Aller au contenu

Menu principal :

VOTRE ANIMAL
LE BAIN
   S’il est parfaitement inutile de laver votre chat sauf avis contraire du vétérinaire, il n’est pas forcément indispensable de laver votre chien. Hormis les bains à visée dermatologique prescrits par le vétérinaire, vous pouvez le baigner 2 à 3 fois par an avec un shampoing adapté (demandez nous conseil, car le pH de la peau de sa peau n’est pas le même que celui d’un nourrisson). Rincez- le toujours parfaitement et n’utilisez jamais de savon de Marseille ! A proscrire également les shampoings secs souvent inefficaces et sources de résidus que l’animal risque en outre de consommer par léchage. Attention de ne pas mettre de shampoing dans les oreilles

LE BROSSAGE 
    Préférez pour sécher votre chien ou chat une serviette au sèche-cheveux qui pourrait le brûler et l’effrayer. Le brossage des poils s’effectue au maximum avant le bain. Pour les races à poil long (comme le persan), un brossage quotidien est indispensable. 
   Attention en coupant les nœuds de poils aux ciseaux de ne pas entailler la peau de votre chat (pincez le nœud de poils entre 2 doigts à sa base et couper au-dessus des doigts !).

    Utiliser de préférence un peigne simple de ce type qui permet de demêler en profondeur le chat, les brosses n'assurant qu'un effet très superficiel.

    La méthode consiste à rabattre la fourrure de l'arrière vers l'avant et de la peigner en la rabattant au peigne petit à petit vers l'arrière. On démêle ainsi le poil dans toute son épaisseur.
     En cas de noeud, changer le sens du peigne et attaquer le noeud perpendiculairement morceau par morceau.
LES OREILLES 

    Le nettoyage des oreilles peut se faire 1 fois par mois avec un produit adapté (demandez nous conseil). Pour les races prédisposées aux soucis d'oreilles comme les chiens à oreilles tombantes ou/et très poilues (Cocker, KC, Caniche),  un nettoyage 1 fois par semaine peut être nécessaire (pour éviter les otites). Toute substance malodorante ou colorée (noire ou marron) retirée lors du nettoyage doit inciter à nous consulter (suspiscion d'otite, présence de parasite, de germes, voire de corps étrangers…)

  
    Pour nettoyer correctement l'oreille utiliser un nettoyant adapté, c'est à dire, ni eau, ni alcool, ni éther... (venez demander conseil) et tenir l'oreille tirée vers le haut pour bien dégager l'ensemble du conduit auditif, masser la base de l'oreille puis retirer au coton tige de taille adaptée à celle de l'oreille du chien. Vu la structure de l'oreille sur le schéma, aucun risque de "percer le tympan". en revanche une douleur lors de l'introduction du coton tige doit inciter absolument à consulter : risque de corps étranger de type épillet ...

    On peut utiliser une pince comme celle présentée sur la photo pour plus de commodité en pincant le coton dans les mors de la pince confectionant ainsi un long coton tige dont le coton ne risque pas de rester au fond de l'oreille...
 LES YEUX

   Un entretien quotidien des yeux au sérum physiologique ou avec un produit adapté (Ocryl) est nécessaire pour les races présentant des yeux proéminents, (races brachycéphales, au « nez écrasé »: Bouledogues, Carlin, chat Persan…). Ne jamais nettoyer les yeux à l'eau, irritante et desséchante.
    

    Toute anomalie de l'oeil (paupière + ou- fermée, oeil rouge ou qui pleure...) doit inciter à consulter le plus rapidement possible, certaines lésions étant déjà sérieuses alors même qu'elles ne sont pas encore directement visibles ou détectables!

LES DENTS 

    Il est illusoire d’espérer éviter totalement la formation du tartre dentaire. Le seul moyen efficace pour en diminuer le dépôt est le brossage des dents, car rien ne remplace l’action mécanique de la brosse (il faut habituer l’animal dès son plus jeune âge). Un rythme de 2 à 3 fois par semaine est déjà très positif. 

    Utilisez une brosse à dents en bon état (une brosse usée pour vous, l'est aussi pour votre chien!) et une pâte détartrante spéciale chien (venez nous demander conseil) et n'utilisez jamais un dentifrice pour humain, source de lésions de l'oesophage en cas de déglutition.
Soulevez les babines et brossez verticalement sans frotter trop fort. Passez sous la babine des joues pour faire le fond de la mâchoire. Pas de rinçage, laissez le chien terminer le travail lui même, les pâtes sont prévues pour pouvoir être dégluties sans danger.  
    Les lamelles à mâcher ou encore la solution dentaire à mettre dans l’eau de boisson constituent un pis aller… Cependant, pour être efficaces les lamelles â mâcher nécessitent d’être …mâchées donc doivent être volumineuses. Cependant, il ne faut pas les utiliser en excès car elles ont une valeur calorique non négligeable, et peuvent être irritantes et/ou causer des vomissements.


  Dans le cas de négligence d'une hyiène dentaire minimale, la sanction est le dépôt de tartre qui cause de l'infection ou parodontite puis un déchaussement progressif des dents  accompagné d'halithose (mauvaise haleine) souvent seul signe détecté, motivant la consultation... souvent tardive.


Le cas de la persistance des dents de lait
    Il est capital de vérifier ou faire vérifier que votre chien (beaucoup plus rare chez le chat sauf chez le Persan) a bien perdu toutes ses dents de lait (notamment les crocs). A l'âge de 6 mois et à 8 mois maximum, il ne doit y avoir dans la bouche, que des dents d'adulte. Dans le cas contraire, les malocclusions engendrées peuvent occasionner des anomalies de position de la machoire et un dépôt précoce de tartre.
    Il convient alors de les faire extraire et ceci sous anesthésie générale, la partie racinaire de la dent étant largement plus longue que la partie externe visible...
Clinique Vétérinaire de l'Alouette - N° SIRET: 37916323100010 - Code Naf: 7500Z
Site créé par Marion NOBILI & hébergé par La Belette Bleue 3 Rue du Chateau 21200 BEAUNE -06 63 73 52 09
Retourner au contenu | Retourner au menu